Programme 2011

Consultez le programme en pdf (264 ko)

2e Conférence nationale des métiers du Journalisme
29 septembre 2011

8h30-9h00 : Accueil des participants

9h-9h30 : Ouverture
M. Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la communication (lire le discours)

9h30-13h : Présentation des conclusions des deux groupes de travail mis en place à l’issue de la première CNMJ

- une maquette d’un « passeport professionnel » (10h00-11h30) – ou comment, dans une profession qui doit rester ouverte, donner des clés aux nouveaux entrants non diplômés d’une école de journalisme reconnue  qui leur permettent d’exercer au mieux leur métier : consultez le projet
Rapporteur : Jacques Morandat, Directeur de la Fédération Française des Agences de Presse
Avec Didier Desormeaux,  représentant du Syndicat des éditeurs publics de programmes,  Jean-Marie Charon, sociologue (CNRS) et Richard Lavigne, directeur honoraire de La Nouvelle République?

- un  référentiel des savoirs et des compétences enseignés dans les écoles et qui soit commun à la profession et au ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche (11h30-13h00) : consultez le projet
Rapporteur : Edith Rémond, Présidente du Conseil des Ecoles publiques de journalisme
Avec Olivier Faron, Directeur adjoint  du cabinet de Laurent Wauquiez, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Catherine Malinie, de la mission des écoles supérieures et de l’enseignement supérieur privé au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, Jean-Marie Chappé, expert,  et  Denis Ruellan, chercheur.

Présentation suivie d’un débat avec la salle.

Cette matinée sera animée par Patrick Pépin, Président de la CNMJ.

 

15h00-16h00 – Fin du débat du matin et propositions des axes de travail 2011-2012

16h00-1800 – Conférence-débat

Proposer des adaptations dans la pédagogie et dans les moyens d’apprentissage, c’est forcément réfléchir à notre métier de journaliste, comprendre ses forces et ses faiblesses. Penser le « comment faire », c’est rester inquiet face à ce questionnement simple : le journalisme n’est-il voué à n’être qu’à l’imparfait ?
C’est pourquoi pour cette deuxième séance publique de la CNMJ, nous avons sollicité une philosophe – Cynthia Fleury – afin qu’elle interroge en toute liberté sur les vices et les vertus de notre métier.

Consultez le programme détaillé (pdf,  264 ko)
Inscrivez-vous


Partager :
  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Netvibes
  • email
  • Google Bookmarks

Comments are closed.

  • Retrouvez la CNMJ sur :